Je me jete à l' eau !

swimming-pool-background.jpg

Un billet rapide de mon actualité où je reviens sur l' objectif des 800€, je vous fait part de décisions majeurs que je dois prendre prochainement sur le plan professionnel. A cela s' ajoute aussi un déménagement à prévoir courant 2018 début 2020 (rassurez vous, je reste en France et à Bordeaux !), car mon HLM doit être démoli. Tout cela  conduit à devoir accélérer la mise en place de mes projets d' entrepreneuriat.

Bref malgré la précarité de ma situation, celle-ci peut présenter des atours  avantageux menant au risque de stagner dans une existence médiocre. Aussi, il faut savoir sortir de sa zone de confort, prendre des risques en faisant les choix décisifs qui permettent d' avancer et d' évoluer.




Objectif 800€: mise au point

Eh l' objectif 800€ ça donne quoi depuis janvier 2018 ?

Validé ! Je l' ai réitéré en juin et cela se renouvellera à nouveau. Ce n' est pas encore systématique car il y a des mois où je gagne beaucoup moins mais ce n' est pas négatif car ces mois là rentrent dans les objectifs bas que je m' autorise. Donc les efforts mis en place sont payants et la stratégie perfectible (cumul activité salariée + allocation chômage).

Mais il y a un mais. La loi de septembre 2017 sur le cumul d' une activité salariée ou non salariée avec l' allocation chômage n' est possible que pendant 3 mois. Au 4ème mois de travail l' allocation est suspendue. Pour récupérer le bénéfice du cumul, il faut 3 mois d' inactivité. La nature de mon activité salariée (animatrice commerciale en GMS) est imprévisible. Je ne peux pas savoir à l' avance combien de mission je vais réaliser ni combien je gagnerai dans le mois.

Aussi, même en travaillant je peux me mettre dans la merde. Refuser des missions d' animation compromet mon employabilité.

Bref la stratégie actuelle n' est finalement pas viable. Il me faut trouver une autre solution pour atteindre les objectifs financier que je me suis fixée à long terme (cf welcome 2017, objectif 800€) à savoir 3000 - 4000 euros net de revenus mensuels.

 

La croisée des chemins

La solution qui me convient le mieux est celle de me constituer un revenu supplémentaire  qui couvre les incertitudes de mes revenus d' animation commerciale ainsi que les suspensions de mon assurance chômage. A moyen long terme ce revenu devra même se substituer à cette dernière.

C' est maintenant que je dois lancer mon activité indépendante même si je ne maîtrise pas encore toutes les compétences métiers (dont logiciels)  du design graphique. Cela viendra au fur et à mesure à force de travail. 
Donc le projet que je prépare dans l' immédiat est la création de designs pour le compte des e-commerçants inscrits sur des plateformes de print on demand (impression à la demande) sur lesquelles ils vendent des produits textiles et des objets personnalisés.

Mais je ne compte pas me contenter de cela. Mon but à moyen et long terme est d' apporter aux e-commerçant (et aux entrepreneurs en général) davantage de valeur ajoutée en leur proposant une prestation de service sur mesure au service de la prospérité de leur business.

J' envisage aussi avec l' expérience de commercialiser mes propres créations sur les boutiques de ces plateformes ou au sein de ma propre boutique en ligne. 

C' est un challenge de longue haleine mais je suis motivée pour. Depuis le temps que je pense mon projet et que je collecte des infos  sur la création d' entreprise, l' heure est enfin venue de mettre le pied à l' étrier car toutes les conditions sont réunies pour se lancer et concrétiser.

Enfant, au cours de natation pour qualifier nos niveaux il y avait plusieurs dénomination. 
- niveau canard (les nageurs en petit bassin) 
- niveau tétard (les nageurs débutant / moyens en grand bassin)
- niveau triton (les excellents nageurs en grand bassin, à l' aise dans l' eau comme les poissons). 

C' est le moment de nager dans le grand bassin pour atteindre le niveau triton en design graphique !

Posons les bases !

 

 

Hé oui ! Comme le dit la chanson, les bases sont fon.da.men.tales. Sans elles impossible d' apréhender un problème ni même de construire quoi que soit. Souvenez vous au temps de votre enfance, en classe primaire ou bien au collège, pour jouer à un jeu collectif pendant la récréation...  Que disait t' on avant de commencer ? On fait les BASES !

Hé comment s'y prenait t'on ? En posant au sol manteaux et blousons, pierres ou cailloux. Hé hop voilà comment se créait une cage de but, un terrain de tennis ou de volley !

Les vidéos que je partage ci-dessous posent et rappelent ces fondamentaux. Elles nous font comprendre les problématiques de notre siècle, nous aident à nous forger une opinion personnelle, à prendre conscience de notre part de responsabilité. chacun à son niveau et selon ses moyens peut agir pour infléchir dans le bons sens les enjeux qui nous attendent. Les thématiques abordées parlent  de la fin de l' énergie, de l' exploitation des ressources agricoles, de l' alimentation dépréciée puis de l'idéologie des élites françaises.

 

 

 

 

 

Lire la suite

Aquilenet FAI associatif en nouvelle Aquitaine

https://framablog.org/wp-content/uploads/2018/03/20171204_180511.jpg

 

Je relais ici un article paru dans framasoft consacré au fournisseur d' accès internet associatif : Aquilenet. Aquilenet est implanté sur Bordeaux depuis 7ans. Composé d' une équipe de bénévoles, ses activités se diffusent localement et consistent à faire de la sensibilisation sur :

  • internet 
  • la vie privée
  • les logiciels libres
  • la critiques des médias y compris les médias indépendants
     

L' article retrace l' histoire de l' association, son évolution, son devenir.

Lire la suite

Haut de page