Savoir & pouvoir: savoir est pouvoir 1/3


 

Ce billet est le premier d'une série de trois. Il est Inspiré par des informations intéressantes glanées au fil du temps sur internet. L'aboutissement de la digestion de cette documentation sont ces trois billets. Trois tableaux sur notre société, sur
les soi - disant maîtres du monde et leurs familles élargies. La gravité des billets sera progressive sans toutefois tomber dans la dramatisation... compter aussi sur pas mal de fouttage de gueule au passage ^^ !!!

 

 

Oui tout va bien car tout va mal. Etrangement, c'est durant les périodes de crises que l'occasion nous est donnée d'entreprendre des remises en question importantes et salvatrices... à la condition de le vouloir et de reconnaître qu'il y a un problème.
L'adage nous dit que le ventre affamé n'a pas d'oreilles. Je rajouterais que le ventre repu non plus. Aux uns c'est: "cause toujours" et aux autres c'est: "continuez de vous laisser endormir."
Hum, hum... pour quelle raison accepter de telles maltraitances ? Sont t' elles inhérentes à nos classes sociales respectives ? En somme ce serait la rançon (obligée) du succès liée à la fortune ou à l' infortune... m' ouais... sauf que dans les deux cas tout le monde est victime.

Victime d 'un conditionnement. Rien n'est innée, tout est acquis ! Tout cela remonte à bien longtemps d'ailleurs... et la tradition se transmet obstinément.
"Ah mais moi je fais partie de ceux qui compte dans ce pays ! T' ention hein ? Moi je pèse dans l'économie, je suis méritant(e).
c'est pas comme ces manant(e)s, ces médiocres(1), ces inutiles(2), à qui on donne des primes pour non emploi !
On travaille que pour eux... Pt'ain s'il pouvait disparaître je vivrais beaucoup mieux"(3).

NOOON, vraiment ? Croyez vous qu'endosser la panoplie du parfait citoyen vous rend plus respectable aux yeux des politiques ?

La promptitude à la soumission, à l'obéissance servile contre de quelconque gratifications n'engendrent que mépris et manque de respect. Cela fait de vous des idiot(e)s utiles au système, qui ne vous endormira que davantage car il sait quelle friandise agiter pour d'obtenir votre soutient, votre allégeance.

A vouloir égaler la classe des dominants à défaut d'en faire vraiment partie débouche fréquemment sur le dénigrement systématique des classes inférieures. C'est simple et sans risque. Comme nous sommes différents et que les miséreux n'ont rien à proposer en échange, on peut y aller gaiement.
Mais au final quels sont les bons points que le maître ou la maîtresse ont remit à ces citoyens modèles qui ont tout ce qu'il faut et qui font tout bien comme il faut ?
Voyons...mensonges... enfumage... prime à la casse (vente flash, y 'en aura pas pour tout le monde !)... maisons fiasco Borloo... allongement de l'âge du départ à la retraite... perte des acquis sociaux... malbouffe - marketing pour citadins actifs ou pressés...  Travailler plus pour payer encore plus... ah ouais c'est pas mal du tout... ça valait le coup de se donner tant de peine.

Pour autant ne donnons pas à priori le bon Dieu sans confession à l' économiquement faible.  Oh ! le (la) pauvre... Pauvreté n'est pas fatalité, on peut toujours avoir mieux que ce que l'on a, même en période de crise. Faut savoir faire sans, c'est tout et savoir aussi que Robin des bois n'existe pas !
Arrêtons les litanies sur les riches, cessons les jérémiades... D'abord c'est quoi un riche ? c'est quoi être riche ? Vous les connaissez vraiment vous les riches ? Moi non. Nous n' évoluons pas dans le même monde, nous ne nous fréquentons pas donc nous ne nous connaissons pas.  Mes besoins je les connais, Je n'ai pas besoin des riches pour exister, pourquoi alors allez maudire des gens qui nous sont inconnus ?

Questions à toi l' économiquement faible. Pour être heureux(se) tu as besoin de quoi ? Quel boulot et salaire te faut t' il ?
Tu préfères quoi, le salariat ou être ton propre patron ? T'es feignant(e) ou tu sais mouiller le maillot ? Tu es du genre magouille ou du genre à se faire tout payer ?
Hé ouais, faut se positionner maintenant... soit tu fonces, soit faut retravailler la copie pour être à la hauteur de tes désirs... sinon cela s' appel péter plus haut que son c... !

Honnêtement les riches et leurs argents ne me posent pas de problèmes, je tolère leur condescendance mais pas leurs croyances. Comme par exemple celle de se penser au dessus des lois, ou aussi celle d'être en droit de limiter ou de supprimer la liberté des autres au profit de la sienne. Ou bien encore croire que les autres sont des sujets dont on dispose selon son humeur du moment.

Tout ceci m'insupporte au plus haut point. Mais les plus détestables dans cette histoire sont celles et ceux qui entretiennent cette croyance. Pour la rendre effective, il faut bien qu' en face d'autres la partage.  C'est le cas de leur famille élargie. Une cohorte d'exécutant(e)s servil(e)s et zélé(e)s. Croyons comme eux pour être dans leurs petits papiers.

 

 



Eckhart Tolle - La transformation de la... par Heaven-VS-Darkness

 

 

Pensez vous que le but de notre existence est d'être l'esclave de quelqu'un d'autre ? Pensez vous que nous venons sur terre sans raisons ?
Nous en savons beaucoup sur notre monde matérielle mais qu'en est t 'il de notre vie spirituelle ?
Renseignez vous, documentez vous, faites le tri dans ce que vous découvrirez. Vous en apprendrez beaucoup sur vos capacités endormies. Vous contrôlerez  bien mieux votre vie, elle prendra une tournure plus en rapport avec ce que vous êtes vraiment. Ce n'est pas la tv qui vous l'apprendra. A chacun de prendre ses responsabilités. Pilule rouge ou pilule bleu ?

Les zombies ne font rire que dans les films. Alors vu l'état du monde, je préfère de loin être à la rue plutôt qu'en compagnie des mort(e)s vivant(e)s et des suicidaires.

________________________________________________________________________________________________________________________________________

(1), (2) Terme qui était fréquemment utilisé avec délectation (ils en gardent pas mal sous le coude !) par des chroniqueurs de la matinale de France culture (grille d'avant la rentrée de septembre 2011-2012).

(3) Je retranscris en substance les propos d'auditeurs à l' émission de J.P Bourdin (RMC)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.zzsmileyfamily.net/virtualw@ibblog/dotclear/index.php?trackback/65

Haut de page