LE MERCENAIRE: ni connard, ni barbare !

<img src=
Eh voici en guest artist Vicente Segrelles, le dessinateur de la série bd du mercenaire !
Cette série est née dans les années 80, elle à perduré jusqu' à début 2000. C' est à la bibliothèque municipale de ma ville que par curiosité, fin 90 j' ai découvert cette série. Le mercenaire n' a rien à voir avec Conan le Barbare même si on peut y trouver des similitudes : physique athlétique, la présence de personnages féminins, thématique de l' héroic fantesy.

La série du mercenaire c' est 13 tomes semblables à des tableaux tant la réalisation de chaque album est soignée. Toutes les planches sont réalisées à la peinture à l' huile. J' ai pu lire quelque volumes ce qui m' a donné l' envie de me constituer la collection qui pour l' instant se limite à deux tomes (tome1 et tome10).

 

 

 

lemercenaire1.jpgSes origines nous sont inconnues. Il serait soldat souvent missionné par des commanditaires privés afin de retrouver des femmes disparues ou retenues prisonnières.
Le premier tome nous renseigne que son lieu de résidence serait au-dessus des nuages. Dans aucune des aventures il n' est fait mention de son véritable nom, tout le monde l' appel le mercenaire ou ne le nomme même pas.

Le mercenaire est intelligent, débrouillard dans le style Mac Gyver *, d' une loyauté et d' un professionnalisme hors paire, jamais il ne profite de sa position pour séduire ou abuser les femmes qu' il a en charge de retrouver.
De même qu' il ne cède jamais aux avances qui lui sont faites, rappelant alors qu' il accomplit un travail pour lequel on le paie et qu' il ne sacrifierait jamais son emploi pour une aventure.
lemercenaire3.jpg
Au tout début du tome 1
Le mercenaire est confronté aux avances d' une femme qui est loin d' être une "cracoucass" **
(comme tous les personnages féminins des albums du mercenaire)
Econduite par ce dernier, elle se vengera alors de lui une fois ramenée à son mari qu' elle manipulera, lui faisant croire à un viol espérant ainsi provoquer sa colère afin qu' il commette l' irréparable contre le mercenaire.

Là est la grandeur d' âme du mercenaire ! Tout au long de ses missions jamais il n'est dans la réaction primaire. Il ne cherche pas à se venger de la mesquinerie d'une femme et encore moins de se faire justice contre la lâcheté d' un mari... Il ne se préoccupe que de remplir son ordre de mission, pas davantage.
Nulles intrigues ou manigances de sa part. Même s' il n' en pense pas moins, ce qui ne le concerne pas ne le regarde pas tout simplement.

En règle général il a de bonne relation avec la gente féminine, elle l' aide assez souvent au cours de ses péripéties. Si au premier abord les femmes peuvent apparaître en position d' infériorité, elles ne sont pas soumises pour autant.
En sa présence elles n' hésitent pas de lui faire des remarques ou d' être critique sur ses décisions. Les femmes qui lui sont ouvertement hostiles comme dans les tomes 1 et 10 par exemple, le sont soit pour défendre un système soit pour protéger une situation acquise quelles craignent de perdre.

Les personnages masculins négatifs se limitent au mari avare refusant de payer rançon... au sultan ravissant les femmes les plus belles pour constituer son harem... au roi géant retenant captive une jeune femme dans son palais... les  figures masculines cette fois positives se présentent souvent comme des sages, des érudits maîtrisant différents savoirs (sciences et médecine).
-les-epreuves-le-mercenaire-v-segrelles.jpg
On perçoit le mercenaire comme étrange car on ne sait comment le décrire tant il est différent des gens du monde dans lequel il intervient. Il débarque juché sur des montures volantes et fantastiques, semblables à des reptiles et son accoutrement déroute tous le monde.
jamais d' actes cruels ou gratuits, le recours à la violence est pour sa défense et pour celle de ceux qui sont sous sa responsabilité. Le mercenaire est un soldat payé pour arpenter divers régions du monde afin de retrouver des personnes et les ramener saines et sauves chez elle. Il ne règne sur aucun royaume, ne convoite aucun pouvoir et ne se prend surtout pas pour un héros. C' est un genre de Lucky lucke très humain et sympathique.

lemercenaire2.jpg
Probablement pour nous le rendre plus proche,
Ségrelles pousse
loin les détails de ses dessins.
C'est la seule série de BD que je connaisse où le héros principale pense à passer chez le coiffeur entre les  tome !
Segrelles est
un dessinateur qui maîtrise son art grâce à des bases académiques solides
(perspectives, dessins, dessins de nus, portraits...), il est aussi bien à l' aise avec les techniques traditionnelles de dessin et de peinture qu' avec les outils numériques. En effets à partir du tome 10 il travaille à l'ordinateur et on y voit que du feux !

Ah ! si j'avais pu avoir un prof comme lui au collège (voire même avant)... ce n' est qu' en première année de fac que j' ai eu des cours de dessin vraiment sérieux (merci mr Bourlier), que de temps perdu... De toute manière l' art, la culture, ça sert à rien, non ?

Pour le site de V. Segrelles c' est ici

* Mac Gyver :
Héros d' une série tv des années 80. Il pouvait par ses connaissances pratiques ou scientifiques inventer des objets avec le moindre bout de ficelle pour se sortir des situations difficiles http://fr.wikipedia.org/wiki/MacGyver

**Cracoucass :
A l' origine c' est un animal horrible inventé par Peyo dans l' album numéro 5 des Schtroumpf, Il doit son nom à son cris effrayant. Par analogie désigne une personne laide (http://www.sceneario.com/bande-dessinee/SCHTROUMPFS+LES+5-Les+Schtroumpfs+et+le+Cracoucass-9066.html)

Pour partager ce billet Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.zzsmileyfamily.net/virtualw@ibblog/dotclear/index.php?trackback/74

Haut de page