Adam Eterno, l' homme qui ne meurt jamais

AE-couvblog.jpg

 

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter la BD Adam Eterno. Il apparaît dans le blog pour la première fois dans le billet "Savoir & pouvoir 2/3 : Adam eterno, Néo contre Casimir".
Adam Eterno est une série BD en annexe de la série principale Janus Stark. Dessinée par l' argentin Solano Lopez d' après les scénarios de Tom Tully, elle s' étala de 1973 1983 pendant 51 épisodes.

 

 

 

 

Adam Eterno un croisement entre Superman et le surfer d' argent

 

Adam Eterno est un personnage maudit. Son malheur ? Avoir goutté à la potion de l' immortalité, inventé par son maître Hemlock l' alchimiste. Dès lors pour ce forfait, ce dernier le condamna à ne pouvoir mourir que par une arme en or pur.

ADAM_ETERNO.JPG

Ayant le temps pour lui, Adam Eterno traverse les âges comme les époques sans jamais vieillir.
Afin de rompre sa malédiction, inconsciemment, au grès de ses péripéties lors de ses incursions terrestres, il recherche la mort. En s' exposant ainsi au danger il espère pouvoir trouver le repos éternel.

Son pedigrée ? Un croisement  entre Superman et le Surfer d' argent. Dans l' apparence Adam Eterno se présente comme un super héros à l' allure cheap. Pas de tenue sexy, no style, il relève plus du clochard. C' est en corsaire et chemise rapiécée qu' il officie. Il s' autorise même une cape qui présente elle aussi des signes d' usures assez prononcées.

Il défend les faibles, ceux-ci se présentent en tant qu' individu (adultes, enfants) ou groupe d' individu. Le plus souvent ses interventions sont liées à des enquêtes où il est amené à résoudre des affaires assez diverses comme la restitution d' objets volés, des personnes à délivrer, des missions à accomplir...

Dans son comportement il est vif, agile et doué d' une force hors du commun. Indestructible, les armes sont sans effets sur sa personne sauf si elles sont faites d' or.

eterno3.gif

Son tempérament est réfléchi. La manifestation de ses pensées est très marquée dans les planches de bd. Aux fils des séries celle-ci sont systématiques surtout lorsqu' il est l' objet d' attaques et qu' il sait que les armes ou les agressions seront sans effet sur lui.

Ses expressions favorites font référence à des dieux antiques comme Mithra.

Les séries sont assez répétitives... Adam dérive dans l' espace et un vent cosmique le pousse vers la planète terre. Son arrivée sur terre est toujours précédée par une vision qui lui indiquera l' objet de sa venue, le contexte historique et le danger qui le menace. Une fois sont travail accompli il s' évapore et retourne dans l' espace. Une série peut présenter une seule histoire comme faire se succéder plusieurs. Les aventures sont bien rythmées et recourent énormément aux onomatopées, S. Lopez retranscrit dans ses dessins une palette d' émotion très large qui nous immerge complètement dans les aventures. On est en empathie très rapidement avec les protagonistes. Les cadrages audacieux des planches et des cases viennent appuyer dynamiquement les mises en scène des dessins.

 

A poor lonesome man

 

Il n' est pas nécessaire de savoir l' origine de la malédiction d' Adam Eterno pour arriver à comprendre les aventures
et saisir à quoi tient son immortalité.

Adam_1.jpg

Si Adam Eterno présente de super pouvoir, il n' en reste pas moins humain. En effet au travers des séries les situations restent vraisemblables. Aussi, quand il se fait faucher par une charrette ou encore chute d' un bâtiment, il ressentira le choc sans toutefois porter de séquelles physiques. Seuls les armes à feux, les objets contondant se heurteront à un roc. Les balles ricochent sur son corps et les couteaux comme les épées s' y brisent. C' est dans ces instants que ses opposants tout comme ceux à qui il vient en aide se rendent comptent qu' ils ont affaire à quelqu' un de hors du commun.

Le personnage est attachant et l' on en oublierait presque le drame de son existence, celui d' être immortel. Il ne connaît ni la faim ni la soif. Âme errante dans l' espace il n' est jamais maître du choix de ses destinations ni même de ses missions. Face à des situations difficiles quand confronté à la mort il aurait la possibilité de mettre fin à sa malédiction, il écarte cette opportunité et reste finalement attaché à son sort.

 

Adam Eterno est une bd dans laquelle on voyage à travers différentes époques. La malédiction d' immortalité qui l' affuble est placée au service des autres afin de soulager le monde des injustices qui y  sont pratiquées.

En aidant les gens il accepte sa condition d' immortel et s' épargne ainsi les affres des questionnements existentiels inhérentes à toute vie humaine.
Néanmoins sa situation est paradoxale... un immortel qui peut cesser de l' être s'il est confronté à de l' or pur. Pouvoir redevenir mortel pour vivre enfin la finitude... ce n' est pas banal.

 

 

Aller plus loin

Sites dédiés au personnage d' adam Eterno :

http://adameternoforever.tripod.com/index.html

http://leblogdedk.over-blog.com/article-chroniques-des-pf-adam-eterno-38939332.html

Groupes dédiés à Adam Eterno :

https://groups.yahoo.com/neo/groups/adameternoforever/info

 

Liste non exhaustive du thème de l' immortalité dans la culture pop :

Littérature

1845 : Eugène Sue : Le Juif errant : l’immortalité peut-elle être une calamité pour qui en est doté ? Cette idée sera reprise dans Highlander
1891 : Oscar Wilde, Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray) : dans l'Angleterre victorienne, un homme conserve sa jeunesse tandis que son portrait vieillit à sa place
1897 : Bram Stoker, Dracula : Personnage historique rendu immortel par une malédiction.

Bd

1980 : Enki Bilal, La Foire aux immortels, éd. Dargaud (et 2 tomes suivants)

Ciné, Tv

Angel personnage des séries Buffy contre les vampires et Angel

Les films : Highlander (1986), Highlander 3 (1995), et Highlander:

Endgame (2000) et la série télévisée : Highlander (1992/1998)


Jack Harkness personnage des séries Doctor Who et Torchwood, 2005.

Claire Bennet et Sylar de la série Heroes, 2005.

Peter Pan, plusieurs films depuis 1924.

La Beauté du diable, 1950 (mythe de Faust).

L'Étrange Histoire de Benjamin Button, 2008.

Pour partager ce billet Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.zzsmileyfamily.net/virtualw@ibblog/dotclear/index.php?trackback/99

Haut de page