Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon : évasion fiscale, oligarchie, violence des riches - l’humanité en danger ?

Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon sont deux sociologues qui ont étudiés la classe de la haute bourgeoisie. Je vous partage ici la
reprise d' un article publié sur le site d' Agoravox et rédigé par Sonya Vardikula dans lequel elle partage quelque vidéos qui sont consacrées à leur travail.

 

 

« La fraude fiscale n'a fait que s'intensifier pendant la crise financière (...) Il nous a semblé qu'avec la préparation du TAFTA*, du Traité Transatlantique, où les multinationales auront un pouvoir supérieur aux États-Nations, il était temps que nous nous penchions sur la fraude fiscale des plus riches, pour montrer que il s'agissait là du choix, de la volonté d'une oligarchie, aujourd'hui mondialisée, pour contourner, pour ne plus répondre aux demandes de solidarité des États-Nations. » (extrait de la première vidéo ci-dessous)

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot vous présentent l'ouvrage "Tentative d'évasion (fiscale)" aux éditions Zones. « La corruption est consubstantielle au fonctionnement de la classe dominante ;

cette corruption est le résultat de fait entre les différentes composantes du pouvoir (...) Il n'y a pas la loi et le droit, il y a leur loi et leur droit. Aujourd'hui, même avec un soi-disant pouvoir socialiste, vous n'avez pas 2% d'ouvriers et d'employés dans les assemblées parlementaires, alors que les employés et les ouvriers représentent 50% de la population active française. » (extrait de la deuxième vidéo ci-dessous)

"Une oligarchie déguisée en démocratie" : Monique Pinçon-Charlot, sociologue.

Source : "Corruption, ça suffit !" : 3 heures et 8 minutes :

« Comment les riches nous livrent une guerre sans merci... »

« Aujourd'hui cette phase extrèmement violente du système capitaliste est également le résultat de la construction d'une classe dominante, qui en veut toujours plus dans la prédation du travail des ouvriers, des classes moyennes, des intellectuels... et ce n'est pas naturel, c'est des constructions sociales. On a une classe sociale qui mène la guerre contre les autres, et qui crée pour ça l'enfer fiscal pour nous et le paradis fiscal pour elle, s'approprie complètement les ressources publiques des États, qui lamine les territoires nationaux, les souverainetés politiques, au bénéfice d'une circulation libre de leurs profits, du capital et de leur propre personne (...) Ceux qui sont pauvres se heurtent à des murs (...) Nous pouvons démollir ce système pour construire quelque chose d'autre. Simplement, c'est plus difficile de construire quelque chose d'autre face à ce qui a été construit par cette classe... Le système capitaliste qui a envahi toute la planète. » (extrait de la troisième vidéo ci-dessous)

La violence des riches - 1

Voici un couple de sociologues qui cogne dur et parle clair. Entretien avec Monique et Michel Pinçon-Charlot, autour de leur livre « La violence des riches - Chronique d'une immense casse sociale » (Editions Zones - La Découverte 2013).

Réalisation : Yannick Bovy — Janvier 2014 - 26 mn.

Une émission proposée par la FGTB wallonne & produite par le CEPAG

 

« La finance spéculative prend le pouvoir sur les politiques et sur l'économie réelle. Le PIB mondial représente 85 000 milliards de dollars (notre monde à nous). Eux, leur monde, avec des inventions de produits financiers hautement spéculatifs, qui ne sont basés sur rien de l'économie réelle, même plus les réserves d'or, eh bien, rien qu'un seul produit financier, les produits dérivés dont vous vous avez dû entendre parler avec la crise de 2008, représente à lui seul aujourd'hui 700 000 milliards de dollars ; c'est-à-dire 10 fois le Produit Intérieur Brut mondial. (...) Si tout ça s'écroule, ce qui va arriver, est-ce que vous pouvez vous imaginer la crise, ce qui va arriver de nos économies, de notre monde et de notre humanité ? » (extrait de la quatrième vidéo ci-dessous)

 

La violence des riches - 2

Captation vidéo de la rencontre publique organisée par le CEPAG et Barricade le 28 novembre 2014 à la Cité Miroir, à Liège, avec Monique et Michel Pinçon-Charlot, à propos de leur ouvrage "La Violence des Riches" (Editions Zones-La Découverte).

Animation du débat : Geoffrey Geuens, chargé de cours au département des Arts et Sciences de la Communication de l'Université de Liège et vice-président du Lemme.

Captation (image et son) et montage : GSARA.

 

Monique Pinçon-Charlot, sociologue, ancienne directrice de recherche au CNRS, a notamment publié avec Michel Pinçon (sociologue, ancien directeur de recherche au CNRS) Grandes Fortunes. Dynasties familiales et formes de richesse en France (Payot, 1996), Sociologie de la bourgeoisie (La Découverte, « Repères », 2000), Les Ghettos du Gotha. Comment la bourgeoisie défend ses espaces (Le Seuil, 2007), Le Président des riches. Enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy (Zones/La Découverte, Paris, 2010) et La Violence des riches. Chronique d'une immense casse sociale (Zones/La Découverte, Paris, 2013).

Source : La Découverte

Derniers livres publiés :

Michel PINÇON, Monique PINÇON-CHARLOT La violence des riches - Chronique d'une immense casse sociale (2013)

Michel PINÇON, Monique PINÇON-CHARLOT Tentative d'évasion (fiscale) (2015)

 

« Si tout ça s'écroule, ce qui va arriver, est-ce que vous pouvez vous imaginer la crise, ce qui va arriver de nos économies, de notre monde et de notre humanité ? »

* à propos du TAFTA voir aussi l'article de Nina K : Wikileaks veut se payer le TAFTA, pilier du scandaleux projet américain de domination totale : TTIP, TPP, TISA (« C’est un accord secret qui est négocié entre l’Europe et les Etats-Unis, et qui, une fois signé, va renforcer le plan des Etats-Unis de créer un nouveau bloc mondial qui va garantir la domination de ses plus grandes entreprises. »)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.zzsmileyfamily.net/virtualw@ibblog/dotclear/index.php?trackback/93

Haut de page