Les vieux pots font les bonnes soupes

x-default

 

La nouvelle révolution numérique développe de nouvelles forme de travail. Que l' on parle d' économie numérique, de gig économie (l' économie des petits boulots), d' économie collaborative, tout cela comme pour l' ancien monde est basée sur le capitalisme.
La différence réside dans le fait que les acteurs de cette nouvelle économie ont la volonté de renverser les situations bien installées. Les réactions que provoquent cette disruption numérique tendent à considérer l' ancien monde comme un vestige économique, une sorte de Jurassic Park et de monde englouti.

L' article de Mohamed Belaali s' attache à démontrer la régression sociale et l' absence d' innovation que porte cette nouvelle économie.

 

 

 

Dans cet article M. Belaali fait le constat suivant: l' économie collaborative utilise les besoins des gens dans le but d' en tirer des profits pour le seul bénéfice des possesseurs de richesse. L' économie collaborative n' est qu' un énième moyen trouvé après d' autre (micro crédit, commerce équitable, développement durable)  pour que le capitalisme puisse perdurer.
Cette économie se réduit à des transactions financières entre particuliers où tout peut être monnayable. La publicité, le marketing sont les éléments fondamentaux sur lesquels les start up s' appuient pour pouvoir se développer et prospérer. Pour les grands groupes contrairement à ce qu' on pense, l' économie du partage est une opportunité car elle permet de nouveau débouché économique.

Les dindons de la farce sont leurs collaborateurs: travailleurs indépendants, entrepreneurs individuels, particuliers. Ces Michel Morin d' hier, hommes à tout faire que l' on trouvait dans les petites annonces des journaux gratuits sont aujourd’hui affiliés à des plateformes et utilisent des applications. Les petits boulots d' hier sont maintenant pour les start ups des opportunités de business.

L' analyse de M. Belaali est juste mais force est de constater qu' il n' y a rien de nouveau sous le soleil... Nous restons toujours dans un monde capitaliste auquel tout le monde y est attaché quoi qu' on en dise.

Si le modèle économique de la nouvelle économie est encore imparfait il a au moins le mérite de proposer des solutions aux étudiants, aux travailleurs pauvres ainsi qu' aux chômeurs. Aussi, les arguments de certains intellectuels qui opposent l' ancienne économie à la nouvelle sont au mieux hypocrites ou au pire, par crispation idéologique sont la preuve d' une incapacité à pouvoir étudier le sujet. Comme si l' ancienne économie était le monde merveilleux de Disney... pas de précariat, pas de surveillance des employés, pas d' évaluation, pas de concurrence ni d' agressivité économique entre les entreprises etc.

Le monde change, les modes de vie et de consommation aussi. Les générations se succèdent et font avec ce que les précédentes leur laissent. De toute évidence la révolution numérique nécessite de construire un autre modèle de société. Ce seront les générations futures qui le pérenniseront grâce à la lucidité et à la volonté dont aura su faire preuve celle qui l' aura précédée.


Pour lire l' article

L' économie du partage au service du capital

 

Aller plus loin

L' économie collaborative

Economie collaborative: faut-il la réglementer?

La France déclare la guerre à l’économie numérique

Economie du partage : les limites d'une utopie

Ce que l’uberisation révèle des peurs françaises

 

Groupe de travail sur l'économie de la contribution

Economie de la contribution

Uberisation

 

Le capitalisme

A propos de l' origine du capitalisme

Arté: La série documentaire "Capitalisme"

Retour critique de l' emission d' Arté sur le capitalisme

Henri de Castries abandonne un capitalisme au bord du gouffre

 

Le salariat

Économie collaborative et fin du salariat annoncé _ pour un Big Bang de l’emploi !

La fin du salariat: comment l'ubérisation change le travail

Salariat__et__non-salariat__dans__une__perspective__historique_.pdf

Cités médiévales et capitalisme : que nous enseigne l’histoire comparée ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.zzsmileyfamily.net/virtualw@ibblog/dotclear/index.php?trackback/102

Haut de page